Bienvenue dans la chambre no.5Supérieure

Anne Gasnier

1611 - 1698

À la mort de son mari en France, Anne Gasnier s’embarque pour la Nouvelle-France en 1649. Pendant des années, elle s’est occupée de plus démunis en leur assurant notamment une sépulture décente. Dans les années 1660, Anne Gasnier devient la femme derrière le projet des Filles du roi, de jeunes femmes à qui la couronne paye la dot et le voyage si elles acceptent de fonder une famille en Nouvelle-France. Anne Gasnier a contribué à l’arrivée de centaines de jeunes femmes à Québec et ainsi à l’expansion démographique de la colonie.

Réserver ce type de chambre

Visite virtuelle

Démarrer la visite Vue sur le lit

Assiette - Plate

Inspiré du Palais de Versailles, cette chambre arbore de dorures abondantes et des tissus d’époque. Vous y trouverez aussi une causeuse magistrale entièrement restaurée.

Dans ce type de chambre

Laissez-vous submerger par l’esprit de la Nouvelle-France et du Vieux-Québec. Découvrez l’intimité et le confort des chambres supérieures de notre auberge du Vieux-Québec, avec ses murs de briques ou de pierres datant du 17e siècle.

  • Un grand lit (Queen)
  • Bain-douche avec pluie et jets ou douche pluie et jets (certaines salles de bain sont munies d’un plancher chauffant)
  • Meubles artisanaux, bureau de travail et fauteuil de lecture
  • Vue sur le Vieux-Québec ou sur la cour intérieure

Dans toutes nos chambres

  • Machine à café Nespresso
  • Accès Internet haute vitesse sans fil
  • Petit-déjeuner à la carte à la Brasserie Française Chez Jules (inclus si réservation en ligne via notre site web seulement, sinon $)
  • Air climatisé ultrasilencieux à contrôle individuel
  • Téléviseur à écran plat
  • Petit réfrigérateur
  • Séchoir à cheveux
  • Serviettes 100 % coton
  • Radioréveil avec prise iPod
  • Parapluie, sur demande
  • Meubles artisanaux, bureau de travail et fauteuil de lecture
  • Fenêtre insonorisée à crémone

Anne Gasnier

À la mort de son mari en France, Anne Gasnier s’embarque pour la Nouvelle-France en 1649. Pendant des années, elle s’est occupée de plus démunis en leur assurant notamment une sépulture décente. 

Lire la vidéo
Lire la vidéo